• Stranglehold adapté au cinéma

    Le jeu d’action "Stranglehold", qui faisait suite au film « A toute épreuve » de John Woo, va être lui-même adapté au cinéma. Il y a un petit goût de bullet-time là d’un coup.

    Les films d’actions sont tellement une habitude au cinéma, qu’on ne sait plus trop où donner de la tête. A la rédaction de melty.fr on a déjà parlé un peu du remake de Bodyguard avec Rihanna. L’original avait laissé un souvenir particulier, surtout grâce à Withney Houston. Certains films sont rapidement adaptés en jeux vidéo, alors que, vice-versa, certains jeux passent sur le grand écran. Parfois on peut se dire que c’est parce qu’ils ont énormément de qualités, mais à melty.fr on sait aussi qu’il s’agit souvent d’exploiter une bonne licence juteuse.

    Stranglehold adapté au cinéma
    L'arme à feu est un élément central des films de John Woo et de Stranglehold

    John Woo, lui, est un habitué de l’action. Ses films portent sa marque indubitablement. « A toute épreuve » sort d’ailleurs du lot : le film n’a pas eu le droit à une adaptation, mais bien à une suite, sous la forme du jeu vidéo "Stranglehold". C’est suffisamment rare pour être noté. L’entreprise a laissé sceptique les gamers et les cinéphiles. Pourtant le jeu a bénéficié d’une réalisation soignée et d’une bonne dose d’adrénaline, deux éléments qui qualifient si bien les films de mister Woo.

    Stranglehold adapté au cinéma
    Le réalisateur John Woo ne sera pas à la baguette cette fois

    Retour aux sources donc : cette fois-ci, ce sera le jeu qui aura le droit d’être adapté au cinéma. Les premières informations qui ont filtré laissent cependant perplexes. John Woo sera bien le producteur, mais la réalisation devrait être confiée à Stephen Fung (Enter the Phenix, House of Fury…). Arrivera-t-il à conserver la « patte » du grand chef ? Inquiétant également : Chow Yun Fat, qui avait incarné le héros du premier opus, ne serait pas obligatoirement de la partie. Si un autre acteur doit prendre sa place, il est à craindre qu’un gouffre immense sépare ce Stranglehold de son illustre prédécesseur. John Woo laisserait-il son bébé aux mains de n’importe qui ? Apparemment, toute son attention serait consacrée à Pacific Steamer, qu’il a qualifié de Titanic à l’oriental ! A la rédaction de melty.fr on ne sait pas trop si on doit s'en réjouir de la part de cet habitué des fusillades.

    Crédits photos : AFP et jeuxvideopc.com
    Sources : melty.fr

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Romain.Ragot
    Mardi 17 Mars 2009 à 00:30
    Après le jeu...

    ... Le film !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :